Capitales européennes de la culture / seconde session de formation à Lille

0

Une formation à la demande de l’INSET de Dunkerque, articulée en deux temps :

Premier temps : Mons, capitale européenne de la culture 2015 : enjeux et objectifs, orientations culturelles et artistiques, conditions de mise en œuvre

  • une session de 3 jours à MONS: les 12,13 et 14 novembre 2015.

Deuxième temps : évaluation comparative avec d’autres capitales européennes (Lille, Marseille et Bruges)

  • une session de 2 jours à LILLE: les 26 et 27 juin 2016

Rappelons en quelques mots que les Capitales européennes de la culture ont été créées en 1985 et sont d’ores et déjà programmées jusqu’en 2033.

Ce label attribué par la Commission européenne a pour principaux objectifs :

> de mettre en valeur la richesse et la diversité des cultures en Europe,

> d’accroître le sentiment d’appartenance des citoyens européens à un espace culturel commun,

> de favoriser la contribution de la culture au développement des villes européennes.

trait-bleu-clair

Première session de 3 jours à Mons :

L’objectif essentiel de cette première session était d’appréhender, d’articuler, d’être en capacité de piloter les multiples dimensions d’un projet culturel de territoire.

Pour ce faire, en immersion donc à Mons, Capitale européenne de la culture, plusieurs aspects essentiels ont été travaillés :

> tout d’abord, les enjeux, les objectifs de départ et l’économie générale du projet,

> ensuite le processus de décision, le ou les modes de gouvernance adoptés, les relations avec ‘le terrain’ / les institutions en présence / les acteurs culturels du territoire / la population,

> les axes du projet culturel et artistique,

> les différents niveaux de territoires considérés pour cette ‘capitale culturelle’ et pourquoi,

> les retombées effectives, les dispositifs d’évaluation mis en œuvre, les décisions prises pour nourrir la dynamique engagée,

> le cas échéant, les nouveaux enjeux apparus au cours du processus.

Ces problématiques viendront nourrir la démarche d’évaluation comparative de la deuxième session.

Seconde session de 2 jours à Lille : Mons, Marseille, Lille, Bruges… et après ?

L’objectif de ce deuxième temps est, en prenant appui sur une démarche comparative entre 4 capitales européennes de la culture :

> d’en identifier et comparer les enjeux essentiels, les retombées, les dispositifs d’évaluation,

> d’analyser comment les villes et territoires ont prolongé, ou s’apprêtent à prolonger la dynamique d’ensemble enclenchée par l’événement,

> d’être en capacité de transférer sur son propre territoire, une démarche d’évaluation qui associe analyse et mise en valeur des résultats.

traitrose

Le public

Le public de cette formation est constitué de cadres culturels, directeurs de la culture de ville, de métropole, de département, de région, directeurs d’établissements culturels et artistiques et de chargés de projet ainsi que toute personne intéressée.

Les intervenants

> Sylvain PASQUA, expert pour les Capitales européennes de la Culture, programme Europe créative, direction générale de l’Education et de la Culture,

> Yves VASSEUR, commissaire général de Mons 2015,

> Hugo DE GREEF, commissaire général de Bruges, capitale européenne de la culture en 2002,

> Jean-François CHOUGNET, commissaire général de Marseille-Provence 2013, actuellement directeur général du MUCEM à Marseille,

> Catherine CULLEN, maire-adjointe chargée de la culture lors de Lille 2004

> Emmanuel VINCHON, chef de projet pour Lille 2004, pour Mons 2015 et pour Luxembourg, capitale européenne de la culture en 2022.

> Bernard FAIVRE D’ARCIER, directeur du festival d’Avignon de 1979 à 1984, puis de 1989 à 2003, directeur du Théâtre et des Spectacles au ministère de la culture ; concepteur de la proposition de Capitale française de la culture.

Les formateurs

> Claude PAQUIN et Geneviève GOUTOULY-PAQUIN (qui ont déjà organisé, pour l’INSET de Dunkerque, ce type de formation dans le cadre de Lille 2004)

trait-bleu-clair

Programme de la formation des 23 et 24 juin 2016

Jeudi 23 juin

> 9 h :  accueil des participant(e)s

> 9 h 30 : présentation du déroulement de la formation par Claude PAQUIN et Geneviève GOUTOULY-PAQUIN

> 9 h 40 : Marion GAUTIER, maire-adjointe de Lille, chargée de la culture (en cours) et Olivier SERGENT, directeur des Maisons Folie Wazemmes et Moulins et du Flow : Plus de 10 ans après Lille 2004, les Maisons Folie ?

> 10 h 15 – 12 h : Comment, pourquoi, pour qui évaluer les Capitales européennes de la culture ?

En format d’atelier, pour répondre à ces questions, il s’agira collectivement de partir des objectifs généraux des Capitales européennes de la culture, des documents-cadre qui jalonnent le processus de candidature, de l’expérience vécue d’immersion dans Mons 2015 lors du 1er temps et de documents d’évaluation existants.

Ce travail de co-élaboration se fera avec la contribution de Bernard FAIVRE D’ARCIER et sera conduit par Geneviève GOUTOULY-PAQUIN et Claude PAQUIN.

> 12 h – 13 h : présentation du projet de Capitale française de la culture élaboré et porté par Bernard FAIVRE D’ARCIER.

Repas

> 14 h – 18 h : mise en œuvre d’une approche comparative des Capitales européennes de la culture de Bruges, Mons, Lille et Marseille

intervention introductive de Sylvain PASQUA pour la Commission Européenne : rappel de la genèse, du cadre général des Capitales européennes, des attentes en matière d’évaluation, des conditions et des résultats des évaluations effectuées jusqu’alors,

les représentants respectifs de Bruges, Mons et Lille (Marseille sera présenté le vendredi matin) indiqueront, après avoir contextualisé, comment la dimension évaluative a été présente dans leurs propres situations, quel(s) dispositif(s) ont été mis en œuvre, quels ont été les résultats, les effets identifiés, quelles ont été les suites éventuelles données à la Capitale européenne, pour quelles finalités et avec quels moyens ?

Vendredi 24 juin

> 9 h : suite de la mise en œuvre d’une approche comparative des Capitales européennes de la culture de Bruges, Mons, Lille et Marseille

Avec la participation de

  • Jean-François CHOUGNET, commissaire général de Marseille-Provence 2013

> 11 h – 12h30 : synthèse générale conduite par Claude PAQUIN et Geneviève GOUTOULY-PAQUIN avec Jean-François CHOUGNET.

Repas

> 14 h : Bilan et perspectives de retour sur ‘le terrain’.

> 15 h 30 – 16h : Bilan de la formation . Conseiller formation.

 

Comments are closed.